Génération série : d’hier à aujourd‘hui : Evolution.

bobines.bmp

Nos mères/pères regardaient.

. Chapeau melon et botte de cuir. 1961
. Les feux de l’amour. 1973.
. Walker Texas rangers. 1974
.starky et Hutch. 1975
. Mc Gyver 1985
. Derick. 1993.

Nos grandes sœurs – frères regardaient (et nous, des fois.)

.Beverly Hills 1990.
. 7 à la maison -. Lois et Clark, les aventures de superman. 1991
. Le prince de bel air. 1992
.Hélène et les garçons. 1992
. Sous le soleil. 1995
.Buffy contre les vampires. 1997

ON regarde.

90210 Beverly Hills new generation.
Skins.
Le journal intime d’une call girl
True Blood.
Gossip girl.

Que ça reste entre nous mais l’évolution entre ce que regardaient nos parents et nous est… étonnante. Alors qu’ils regardaient les feux de l’amour, série qui je vous le rappelle ne parle presque que de coucheries ect, on regarde aujourd’hui des séries bien plus … explicites, car dans les feux de l’amour, ils avaient au moins la décence de ne pas le montrer, juste d’en parler.
Car on le sait plus que bien, de nos jours, le sexe est vendeur. Mais pas que, les cachotteries, les ragots, la fumette.
Et on constate l’évolution déjà dans ce que regardaient nos frangins, comme dans les histoires d’amour bien compliquées et explicite (ou presque.) des protagonistes de sous le soleil ou alors l’intervention du surnaturel dans Buffy contre les vampires.

Car non.. ? Vous ne croyiez tout de même pas que le phénomène Twillight est celui qui a emmené ces aimables (ça dépend des points de vues.) créatures sur le devant de la scène.
Au travers des séries, on se rend vite compte que les mentalités ont évolués aussi, mais dans quel sens.
On est capable de regarder sans seau a ses cotés un estomac ouvert dans Greys anatomy ou alors dans Dr House, alors que « Urgence », une série sur le même thème était bien plus soft.

Mais pas que ! L’évolution ne s’arrête pas là, bien évidemment, le journal intime d’une call girl, un délice, et pourtant, dans le langage courant, on ne dit pas call girl, mais prostituée.
Breaking bad, qui met en scène un fabriquant d’amphèts, qui expose la recette, la façon de faire.
Skins qui montre la jeunesse qui passe son temps entre l’alcool, la fumette et l’école qu’ils sèchent assez souvent.

Pourquoi cette évolution ? Parce que nous sommes de plus en plus censés faire la part de chose.
Les séries ne vous invitent pas à devenir comme elles, elles offrent un échappatoire à la réalité.

Un ce voyage, et merveilleux et qu’il se poursuit, lentement, une fois par semaine et que l’on prend le temps de savourer.

  • Sherley.C.
  • Une réponse à “Génération série : d’hier à aujourd‘hui : Evolution.”

    1. 14 07 2010
      Alice (18:47:03) :

      Ah moi j’étais plutôt dans la « deuxième génération ». Celle des grandes soeurs ^^ C’est exactement ça :)

    Laisser un commentaire




    fan-à-manga |
    chokobanira |
    princesse260 |
    Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | miss soso
    | Aucun fhtjyjyujkuyjfckhfljj...
    | missalouworld