Duo Serie : Ugly Betty VS Le destin de Lisa.

Les duos « séries. »
Ugly betty VS Le destin de Lisa

Qu’on s’le dise, on aime tous les contes de fée, qu’on soit romantique ou pas, qu’on pense détester ça ou pas, dans le fond, on fond tous comme de la glace à 5euros sous le soleil de Rome.
Et les producteurs du destin de Lisa et d’Ugly Betty l’ont bien comprit !
L’histoire, une pauvre fille moche mais intelligente, qui a le cœur sur la main et un patron magnifique dont elles sont (ou pas ?) secrètement amoureuse.
Et comme les comme ça n’arrive que dans les contes de fée, on s’attend à un mariage à la fin, ou un happy ending, après tout, (on n’est pas compliqués) !

Les deux remakes du prince et de la grenouille, c’est ici ! Et devinez quoi, on les a décortiqués juste pour vous : Ce qu’on aime, ce qu’on déteste !
À lire, contredire ou appuyer à volonté.
Le ton utilisé est léger, mais on ne se moque pas ! Qui sait, peut-être suis-je une grand fan dans l’âme.

Ugly Betty.
uglybettycastphoto.jpg

Note : 9/10
La vraie histoire : Betty Swarez est intelligente et douce, mais grand Dieu, elle ne connait rien à la mode et elle n’est pas spécialement jolie… comment dit-on déjà ? Ah oui, elle n’a pas le physique facile, et c’est cette qualité (qualité ?) là qui va faire que monsieur Mead, patron du magazine de mode le plus en vogue du moment l’engage pour être l’assistante de son fils. Il est au moins sûr qu’il ne la fera pas passer sous le bureau comme il l’a fait à d’autres.
Les personnages qu’on garde en tête : Daniel Mead, le boss de Betty qui multiplie les conquêtes. Sa meilleure ennemie Wilhelmina Slater, le coup de cœur, elle est juste… terrific. ! Grrr. Marc, son assistant gay qui est … so gay et so sweet, on aime ! Et la blondinette standardiste de « Mode » et ses histoires de cœur. Mais pas que ! La famille de Betty est géniale, Christina la couturière de « mode » est la meilleure des meilleures amies
Ce qu’on aime : Wilhelmina Slater, on vous l’avait dit, soit c’est moi, soit on a tous un penchant pour les méchantes sorcières qui mettent du volume a l’histoire.
Ce qu’on aime aussi c’est la fin. On ne vous en dira pas plus. Mais n’oubliez pas. On n’est pas compliqué.
Ce qu’on n’aime pas : euh… la note parle d’elle-même. Scenario bien ficellé, personnages crédibles, tout pourrait arriver en vrai. On aime !

Le destin de Lisa.
logoledestindelisa.jpg

Note 4/10.
La vraie histoire : Lisa sert chaque jour le café a David Seidel le patron de la société dans laquelle est avait postulée pour devenir assistante mode. .. Mais elle non plus n’a pas le physique facile donc elle a été relayée au service du café. Belle promotion non ?

Les personnages qu’on garde en tête : Sabrina, l’hôtesse d’accueil et ses piques envers Elisabeth qui nous ravisent de plaisir… Hum ! Mariella, la fiancée du patron et Sabrina sa meilleure amie qui déteste Lisa. David Le patron magnifique et son demi-frère Richard qui convoite son poste. Entre autres.

Ce qu’on aime : C’est court. Et on aime ça.
Ce qu’on déteste : trop de personnages, tue les personnages.

D’ailleurs : vous remarquez : le stéréotype de la « méchante standardiste » et du « gay » qui est toujours là ? Ce sont même presque les deux personnages secondairement – principaux.

Laisser un commentaire




fan-à-manga |
chokobanira |
princesse260 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | miss soso
| Aucun fhtjyjyujkuyjfckhfljj...
| missalouworld