Cyrielle

 

Cyrielle 2867592214_1

 

Notre auteur d’aujourd’hui se nomme Cyrielle et a 16 ans. Elle vit dans la charmante ville de Metz et a une grosse passion pour l’écriture, sans oublier la lecture. Depuis ses 11 ans, l’écriture a pris une place particulière dans sa vie. Au début, comme elle le raconte, Cyrielle a d’abord débuté par des poèmes et elle apprécie toujours en faire, bien que ce soit moins régulier, fréquent « Depuis que j’ai 11 ans, j’adore écrire des poèmes et des petites phrases qui me passent par la tête. » Et les poèmes se sont rapidement transformés en histoire « Ecrire une histoire m’est venu qu’après, en lisant la fiction d’une amie. Je me suis dit « et si j’en écrivais une ? » Comme chaque début, le sien est un peu difficile et la qualité n’est pas encore très présente « Bien sûr elle n’était pas réussie et je l’ai abandonée au chapitre 6. » Mais ce n’est pas pour autant que Cyrielle a abandonné définitivement ! Et heureusement ; comme je le dis souvent, c’est à force d’écrire, de s’acharner sur le travail, que l’on s’améliore.

Sa reprise a été grâce à la lecture qui lui redonne le goût pour l’écriture « J’ai découvert la collection Coeur Grenadine a 13 ans et j’étais folle de ces histoires d’amour magiques, cela me donnait des frissons. Un an et demi après on m’offra Fascination et Tentation que je trouva splendides, c’était bien avant qu’ils deviennent célèbres, je lu les autres rapidement et me mit à acheter des livres et à les dévorer. C’est la déclaration de Gemma Malley qui m’inspira vraiment pour ré-écrire, et depuis, je me sers des frissons que je ressens en lisant une histoire d’amour bien écrite pour en écrire aussi. » Et je confirme, c’est une excellente solution. Se servir de ses sentiments, ses ressentis, les développer, pour donner aux lecteurs une lecture forte est très important.

La première histoire de cette fameuse reprise n’a pas été achevée. Les premiers chapitres ont été écrits et publiés sur le net, mais sans grand succès aux yeux de l’auteur qui nous dévoile avoir supprimé le blog. L’idée est cependant gardé dans un coin de sa tête, pour votre plus grand plaisir. L’histoire en cours « Son pays et le mien » a débuté par la suite. Cyrielle nous en dit plus sur celui-ci « Je pense qu’il comportera deux tomes mais je réfléchis pour savoir si finalement je ne vais pas les regrouper en un seul. » Ne lui en voulez pas pour ça ! Deux tomes, c’est énorme et s’il est regroupé en un seul, ce n’est pas pour autant qu’il perdra de sa qualité ;-)

Pour ce qui est de ses idées, la jeune fille dit adopter « le même principe que Stephenie Meyer, de qui aucun livre ne m’a jamais déçue. » Et c’est à ma plus grande surprise qu’elle ajoute avoir adorer « Les âmes vagabondes ». Un livre que je n’ai pas lu, mais que beaucoup m’ont confié ne pas avoir aimé. Pour revenir à ce fameux principe, celui-ci est « Dans un livre, c’est toujours l’histoire d’amour le plus important. » Il est vrai que ça fait rêver… Et d’où lui sortent ces idées ? De beaucoup de choses, de la vie « Ces idées me viennent de tout, de mes lectures, mes passe-temps, mes rêves, mes réflexions sur la vie.« 

J’interroge souvent les auteurs sur leurs personnages, parce que, à mes yeux, c’est la chose qui est le plus important. Les personnages tiennent l’histoire en vie, la rendent passionnante, d’après le caractère de chacun. D’ailleurs, ils peuvent évoluer ! Et Cyrielle a la bonne idée de faire des « plans de chapitres pour les évolutions« , probablement pour ne pas se tromper, ne rien oublier. « Mais chaque personnage a déjà un caractère bien spécifique dans ma tête et c’est comme ça que j’avance » ; et j’apprécie ce côté là ! Ca fait du bien de constater que beaucoup d’entre vous ne font pas changer le caractère du personnage en cours de route, ce qui arrive tout de même fréquemment dans mes lectures sur Internet.

En plus de ces qualités, l’auteur en a une autre ! Le fait qu’elle se met dans la peau de ses personnages. Si vous avez compris que pour donner plus de vie à ceux-là, il faut passer par cet étape, alors c’est que vous avez compris beaucoup de choses. C’est son cas « La plupart du temps j’ai vraiment l’impression d’être Angèlle, la narratrice ! » En parlant d’étape, pour écrire une histoire, Cyrielle passe par deux solutions « Soit je fais un plan, soit j’improvise, ça dépend de mes réflexions et de mon inspiration, mais c’est vrai qu’à certains moments je n’ai plus d’idée que je suis devant une page blanche. Là j’éteins mon ordi et écris autre chose ou bien je lis. » Et je peux vous dire qu’avoir une feuille blanche devant soit est une torture.

Ses préférences sont les scènes romantiques, loufoques. « J’ai toujours adoré le romantisme et je rêve de ce genre de chose chaque jour. Pour les rigolades, il faut bien rire un peu dans la vie ! » Et concernant les oeuvres littéraires, à part Stephenie Meyer et Gemma Malley, il y a aussi Guillaume Musso qui lui plaît beaucoup. « Le reste du temps c’est selon le résumé du livre que je décide de l’acheter ou non.« 

Pour son avenir, Cyrielle espère pouvoir se faire publier « On m’a déjà contacté en ligne mais je pense que je vais d’abord me tourner vers les autres éditeurs en commençant par les plus connus puis les moins connus. Ceux en ligne seront mon dernier recours je pense. » ; et je pense que nous le comprendrons ; avoir un support, observer notre oeuvre littéraire dans une vitrine, c’est nettement plus sympa qu’un site Internet !
Et je lui souhaite bon courage pour tout ça ;-)


Voici son blog : Son pays et le mien
N’hésitez pas à aller le visiter !

 

Article rédigé par la Sub’polyvalente, tout comme l’interview.

 

Laisser un commentaire




fan-à-manga |
chokobanira |
princesse260 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | miss soso
| Aucun fhtjyjyujkuyjfckhfljj...
| missalouworld